centre d'échange et de création des arts de la scène
AccueilDécouvrir
Exposition : Country for sale
Andréa Vamos / janvier - février 2022
20 janvier > 26 février

Photographie


Country for sale
Andréa Vamos (site)

Exposition du jeudi 20 janvier au samedi 26 février
Vernissage jeudi 20 janvier à partir de 19h00
Visite sur rendez-vous auprès de l'artiste :
hello@andreavamos.com

En 2021, Andréa Vamos, artiste franco-yougoslave, réalise une série photographique au Monténégro. Depuis plusieurs années, le pays s’engage dans un développement économique hyper actif par la construction de zones hôtelières touristiques. En bâtissant ces paradis artificiels, le pays perd sa richesse naturelle et détruit son littoral. Il perd également une partie de son identité et de son histoire par l’absence de souvenirs matérialisés.

En sélectionnant des sites naturels voués à disparaître, Andréa Vamos a pour intention d‘attirer l’œil sur ces sites, de constituer un album souvenir authentique concentré sur la beauté naturelle de ces côtes.

L’exposition est pensée comme un parcours évolutif du regard à travers différents diptyques où l’image est mise à l’épreuve tout comme les côtes monténégrines.

Née en 1981, d’origine yougoslave, Andréa Vamos dessine d’abord la fôret qui l’entoure, celle de Milly-la-Forêt dans l'Essone. Elle découvre la photographie alors qu’elle intègre prépa HEC et le concept d’installation in situ en entrant aux Beaux Arts de Paris. Après ses études, elle co-fonde et dirige pendant 10 ans Kogan Gallery/Studio Kogan. L’artiste se concentre sur les médiums photographiques et construit un lexique de forme et de lieux pour créer une nouvelle image entre abstraction et réalité.

Mon travail s’articule sur deux axes autour de la notion d’image : l’image comme territoire de la mémoire et l’image comme projection du monde.
La photographie intervient autant comme sujet, autant comme support. Elle interroge le réel et sa possible représentation. Pour ce faire, j’harmonise abstraction et réalité dans un même cadre. Cette constante composition en binôme  à travers mes projets fait référence à ma double identité franco-yougoslave. En superposant ces filtres culturels, artistiques et temporels, j’expérimente le statut du regard que je définis comme une matière ; une matière qui interroge notre distance sur la réalité. Mes œuvres invitent à vivre une bouffée d’air, à passer à travers l’image. Regarder devient un acte d’introspection.
André Vamos

Travail présenté dans le cadre de la manifestation lilasienne Cultures dHivers (programme)